Shooting d’inspiration mariage au Château de Roquefeuille

L’histoire d’un shooting sur le thème du mariage

Le printemps de cette année, s’est distingué par une météo peu clémente pour notre région habituellement si ensoleillée. Une date a été malgré tout fixée ce mois de mai pour faire un shooting d’inspiration sur une idée originale de 3 wedding planners en devenir, Carole, Fériel et Lola.

Guidées par Estel, wedding planner expérimentée, elles ont organisé toutes les 4 ce shooting de bout en bout en sélectionnant soigneusement les prestataires qui allaient faire de cet évènement une réussite.

Bien que les prévisions météo ne sont pas encourageantes toute l’équipe se retrouve le jour “J” pour les préparatifs dans la sublime maison de Carole.

Notre mariée du jour, Julie, une jolie blonde au caractère bien trempé, est en train de se faire coiffer lorsque j’arrive.

Je remarque en premier lieu les tatouages qu’elle a sur les bras et dont quelques uns sont en cours de réalisation.

L’habillage allait dévoiler d’autres tatouages sur ses jambes.

Lucas, quant à lui, un beau jeune homme, a révélé son tatouage, pendant qu’il s’habillait, un tatouage aussi discret que lui, positionné sur ses côtes.

Julie et Lucas vont se révéler être un couple parfait pour ce genre de shooting.

Les accessoires, la déco, les fleurs et la voiture furent choisi dans la couleur qui allait personnaliser et donner du relief à cet évènement : le rouge vif.

Alex, le vidéaste, réalise ses premières images de tournage et moi-même les première prises de vues des préparatifs de nos mariés.

Une fois que tout ce petit groupe a fini d’être maquillé, habillé et coiffé, nous nous rendons sur un lieu que je découvre pour la première fois : le Château de Roquefeuille.

C’est à la base un vignoble qui offre aussi la possibilité d’accueillir des évènements aussi bien professionnels que privés. Mais le Château de Roquefeuille a une particularité qui a fortement intéressé nos 3 wedding planners. Il possède dans son parc, un peu à l’écart de l’établissement principal, une ruine du 17e siècle que nous pouvons exploiter comme bon nous semble et qui nous appartient pour cette journée qui s’annonce magnifique en regardant le ciel mais pas en écoutant la météo.

En arrivant sur place, malgré les photos que j’avais déjà vues, je suis surpris par la beauté de ce lieu chargé d’histoire et aux dimensions imposantes.

Audrey, perchée sur un escabeau, réalise le décor floral à l’entrée de la bâtisse, une superbe cascade de lierre et de roses rouges. Elle décore les vieilles jarres et réalise un tapis de pétales de roses qui servira à l’entrée des mariés. L’entrée monumentale du bâtiment est constituée de 2 immenses colonnes qui culminent à plus de 4m et supportent un fronton de bois, l’ensemble donnant un air de temple grec à ces vestiges.

Pendant qu’elle finalise ses compositions, nous allons Alex et moi commencer à faire les premières photos et plans vidéo avec notre joli couple. Nous commençons par nous rendre à l’entrée du domaine du Château de Roquefeuille, bordé de vignes et traversé par un chemin de fer.

Le couple s’installe dans un superbe coupé MG rouge, qu’un de leurs amis leur a prêté pour l’occasion.

Dès les premières photos je suis surpris par le naturel de nos deux tourtereaux. Les images s’enchaînent pendant que la vidéo tourne. Quelques scènes sont répétées pour une prise parfaite.

La séance photos va se poursuivre par les photos de couple, dans un bois et à l’ombre, ce qui permet à nos mariés de souffler un peu car le soleil de ce mois de mai est déjà très chaud.

Les mariés rejoignent ensuite l’entrée de la bâtisse où va se célébrer la cérémonie laïque.

Depuis un petit moment le vent s’est levé et le ciel s’est couvert progressivement.

Arrivés devant l’entrée, Lucas coupe le contact et descend pour ouvrir avec galanterie la porte à sa dulcinée. Ils se dirigent alors, main dans la main, vers l’autel créé pour l’occasion.

Après avoir foulé le tapis de pétales de roses et gravi quelques marches, ils arrivent devant Mandy, l’officiante de cérémonie laïque, qui les accueille et entame le rituel des fleurs.

Puis elle procède à l’échange des alliances et la cérémonie se conclue sur un long baiser de nos mariés.

La fin de la cérémonie est marquée par un orage d’une telle intensité qu’il va nous ôter tout espoir de poursuivre ce shooting.

Nous avons alors une vision d’apocalypse : éclairs, tonnerre, vent et grêle en même temps. Nous sommes alors tous abrités sous le barnum qui nous protège de moins en moins compte tenu que nous pataugeons maintenant dans les flaques qui se sont formées sous nos pieds.

Au bout d’une heure, alors que la force de l’orage na pas diminué, avec le poids de l’eau accumulés sur la toile du barnum, celui-ci se casse. Nous comprenons qu’il est temps de quitter les lieux, nous récupérons tout le matériel pour le mettre dans le coffre des voitures.

Trempés jusqu’aux os nous prenons alors la direction de la maison de Carole qui nous accueille une nouvelle fois sous son toit avec un bon thé chaud.

En fin d’après-midi, le ciel s’éclaircit et le soleil réapparut. Nous en profitons alors pour dresser la table des mariés, décorée à la perfection par les 4 wedding planners.

Les photos terminées et la vidéo bouclée, la soirée se termina autour d’une excellente pizza.

Je remercie tous les participants à ce shooting qui n’ont pas ménagés leurs efforts, aussi bien pour les préparatifs du shooting que pour le jour “J” :

Voir plus de photos…